Accueil Nouveautés éditions revues contact accueil Actualites
Un livre d’Ali...
Saaghar
Retour actualités

Saaghar vient de monter sur l’estrade du hall à mushaayras du Dayal Singh college, sous les regards des poètes déjà installés sur la scène qui le toisent avec mépris et dégoût.

Qui est ce malang malade et puant ? Comment oserait t’il partager cette scène avec l’élite littéraire de Lahore ? Sa seule présence va empoisonner l’air, le rendre irrespirable et va chasser les auditeurs un à un. Que vont alors faire les poètes sans leur public ? Saaghar marche vers le maître de cérémonie. Sa robe ample et noire lui donne une allure féminine inattendue que les poètes trouvent risible. Saaghar remarque parmi les poètes hilares l’escroc qui s’était fait passer pour lui la semaine précédente. Saaghar va bientôt rétablir la vérité, et c’est de cet imposteur dont les poètes ne vont pas tarder à se gausser. Le maître de cérémonie, lui aussi natif d’Amritsar et précédemment fanatique de Saaghar parvient à peine à le reconnaître. Alors, Saaghar se présente en bonne et due forme, et demande que la mushaayra débute contre coutume par son ghazal à lui. Une terrible méprise a eu lieu la semaine précédente, la situation demande qu’on donne priorité à sa voix parce qu’il doit ramener la vérité dans son abri. Le maître de cérémonie est confus. Il avait invité lui-même le débutant qui s’était fait passer pour Saaghar la semaine précédente. Il doit réparer son acte, Saaghar ne lui en donne pas le choix. Le maître de cérémonie vient de retrouver un Saaghar élimé comme un vieux manteau, mais à l’autorité intacte, digne du jeune homme ambitieux qui avait su par ses simples mots maîtriser la foule de Jalianwala baagh et allumer embraser les poitrines. Amritsar...C’était un autre temps. Les hommes se souciaient peu de leur gloire à cette époque, les poètes ne mourraient pas de faim, les armées étaient silencieuses, cachées en périphéries des villes, le sang n’avait pas encore surgi des corps et n’avait pas encore fragmenté les rues de ses lézardes.

Ali, Saaghar, 128 pages, 22x14 cm, ISBN 978-2-914945-88-2, 15 euros

Up