Accueil Nouveautés éditions revues contact accueil Actualites
L’Ours octobre 2005
Guerre d’Algérie, le livre des livres
Retour actualités
Gilles Morin

/ Benjamin Stora / Le Livre, mémoire de l’histoire, réflexions sur le livre et la Guerre d’Algérie
Alors qu’aujourd’hui sous ses différentes formes l’image semble écraser l’écrit, Benjamin Stora renoue avec un champ de recherche qu’il a contribuer à fonder dans le Dictionnaire de la Guerre d’Algérie. Publié en 1996, il recensait quelques 2500 ouvrages. Pour lui, cette production éditoriale foisonnante - contrairement à la légende qui veut qu’il y ait un tabou de la guerre d’Algérie - fabrique non seulement une pluralité des points de vue et de mémoires que l’on peut ordonner selon de grandes lignes de partage, mais constitue une source irremplaçable pour les historiens, par la multiplication des témoignages, la production de très nombreux documents, de cahiers photographiques, etc. » Le livre émergeait alors comme une archive à part entière », écrit-il justement dans son introduction et il témoigne aussi des ajustements et de l’évolution de la mémoire des différents groupes, avec un effacement progressif desaspects idéologiques.
Up