Accueil Nouveautés éditions revues contact accueil Actualites
Le Matricule des Anges février 2004
Albert Cohen
Retour actualités Salut à la Russie
Eric Dussert

Hommage aux soldats du front Est, Salut à la Russie est un petit livre énergique. L’auteur se montre aussi espiègle que fin.

Les lecteurs de Belle du Seigneur ou du Livre de ma mère ne s’attendent probablement pas à ce Salut à la Russie. Ceux de Solal ou des Mangeclous en revanche y sont mieux préparés quoique jusqu’à la parution de la thèse d’Alain Schaffner en 1993 (L’Enjeu sacré de la littérature dans l’oeuvre d’Albert Cohen, Paris VII), on connaissait mal le versant politique de la bibliographie du Suisse Albert Cohen (1895-1981), non plus que la liste de ses articles discrets disséminés dans les revues. Proche du gouvernement de De Gaulle, Albert Cohen répond à un objectif politique en rédigeant cet hommage appuyé aux combattants du front Est. D’ailleurs, Cohen en treillis, on devine que cela ne colle pas. Et pourtant, c’est bien lui qui chausse les lourdes bottes de la propagande. Et c’est bien lui qui appuie, revient à la charge, enfonce le clou à tel point qu’on... exulte. Oui, on exulte car sa prose est un délice des plus raffinés et parfaitement sain : " En tout cas qu’on ne vienne pas me raconter qu’il faut détester le mal mais aimer le méchant. Ce sont bobards à la mormoëlle d’oie et à la graisse de hérisson. "

Up